Nos vies numériques en 2030 - Analyse des fragments imaginaires et artistiques

15 mars 2021

Le LINC publie un premier extrait de l’exploration prospective et spéculative « Protéger la vie privée en 2030 » qui sera publiée en parallèle de la publication du cahier IP8. Cette publication s'inscrit dans la suite de l’appel à fragments de futurs lancé en août 2020 pour constituer collectivement un corpus de fictions et d'oeuvres artistiques qui racontent nos possibles vies numériques en 2030.

Imaginaires 2030 LINC CNIL

Télécharger l'analyse des fragments d'imaginaires

 

Début août 2020, nous lancions un appel à fragments de futurs. Le projet visait à rassembler des oeuvres et des projets artistiques et fictionnels, ainsi que des propositions spéculatives et utopiques de tous ordres, venus de France et d’ailleurs, qui imaginent des aspects de la vie numérique en 2030 (et au-delà de cet horizon). Toutes formes, toutes directions, étaient les bienvenues. Il pouvait s’agir de travaux personnels ou d’artistes, finis ou en cours, ou même d’intentions. Ce document propose une analyse des imaginaires derrière ces fragments et des perspectives qu’ils ouvrent quant à notre rapport à la vie numérique. 

Cette matière inspirante est venue, au côté d’études prospectives, aider à imaginer trois futurs spéculatifs pour la vie privée qui seront publiés en avril 2021 dans le cahier « Protéger la vie privée en 2030 », en parallèle de la publication du cahier Innovation et Prospective n°8 analysant le rapport quotidien à la vie privée : les liens entre inégalités, pratiques ordinaires du numérique et protection de la vie privée.

 

Remerciements

Nous remercions toutes celles et tous ceux qui ont contribué à cet appel à fragments, en partageant leurs références, leurs réflexions et leurs critiques !

Document reference

Nos vies numériques en 2030 - Analyse des fragments imaginaires et artistiques